Mobilisations myofasciales

Les fascias sont des fines membranes qui enveloppent et traversent en quantité innombrable tous les muscles du corps humain. Les fascias et les muscles forment ainsi un système étroitement lié et indissociable, qu’on appelle le système myofascial. Tous les fascias/muscles du corps humain sont reliés entre eux de façon continue et selon des trajets bien précis, de la tête aux pieds et du centre du corps vers la périphérie. Considérant toutes ces connexions le long du corps, des fascias trop raides peuvent alors créer une tension excessive sur des tissus en les empêchant de bouger librement, et avoir ainsi des répercussions le long du corps, par effet domino. Il est donc facile de comprendre, par ce phénomène, qu’une douleur peut être ressentie à distance de l’origine du problème.

L’approche myofasciale est un domaine spécialisé qui permet d’avoir les connaissances sur les différentes chaînes et connexions qui existent entre les fascias/muscles de tout le corps humain. Elle permet d’en évaluer la souplesse, d’y détecter les adhérences et de les traiter via des techniques spécifiques qu’on appelle mobilisations myofasciales.

EN SAVOIR PLUS…

Quelles sont les principales causes de dysfonction myofasciale?

La perte d’élasticité et les adhérences dans le système myofascial peuvent être causées par :

  • Cicatrisation des tissus mous (muscles, tendons, fascias, nerfs) à la suite d’une chirurgie
  • Cicatrisation des tissus mous (muscles, tendons, fascias, nerfs) à la suite de toute blessure orthopédique (fractures, entorses, déchirures,…)
  • Stress mécanique (posture)
  • Stress émotionnel
  • Etc

Tous ces facteurs engendrent des changements biochimiques dans les tissus entraînant une augmentation de la densité des fascias et une perte d’élasticité.

Comment le physiothérapeute procède-t-il?

Les fascias sont liés entre eux via différents points d’attache dans le corps humain et ce, selon un trajet bien défini. Les physiothérapeutes spécialisés dans ce domaine utilisent des techniques manuelles qui évaluent la capacité des fascias à s’étirer à travers leurs interconnexions et entre leurs différents points d’attache.

Combiné à une évaluation orthopédique complète (voir thérapie manuelle orthopédique), le physiothérapeute sera en mesure de faire un raisonnement clinique pour déterminer si des raideurs myofasciales constituent la source, partielle ou totale, de vos symptômes de douleur. Si tel est le cas, le traitement consistera donc à faire bouger deux points d’attache myofasciales dans des directions opposées pour redonner la souplesse des tissus se situant entre ces deux attaches. Des exercices d’auto-mobilisations et d’étirement sont ensuite enseignés au patient afin d’optimiser les gains.