Approche McKenzie

Une méthode éprouvée, notamment pour déceler et traiter des hernies discales!

L’approche McKenzie est spécialisée dans l’évaluation, le diagnostic et le traitement de toute condition impliquant une obstruction ou un blocage mécanique au niveau d’une articulation de la colonne vertébrale (cervical, thoracique et lombaire).

Reconnue à travers le monde, plusieurs études scientifiques ont démontré l’efficacité de l’approche McKenzie. Elle est particulièrement efficace pour déceler et prendre en charge des pathologies discales (bombements / protrusions / hernies discales).

L’une des particularités de l’approche McKenzie est qu’elle favorise l’implication active et l’auto prise en charge du patient dans sa guérison. Elle met donc l’emphase sur l’enseignement des postures, mouvements et exercices à adopter et à éviter afin que le patient soit outillé pour gérer efficacement ses crises de douleurs, se soulager rapidement et prévenir les récidives.

EN SAVOIR PLUS…

Comment le physiothérapeute procède-t-il?

Dans l’approche McKenzie, le physiothérapeute évalue l’effet des mouvements répétés sur les symptômes et les blocages articulaires afin de trouver une direction préférentielle. La direction préférentielle constitue la direction selon laquelle les mouvements répétés produisent :

  • Une diminution ou une abolition des symptômes de douleur et/ou d’engourdissements.
  • Une centralisation des douleurs (qui irradie moins ou n’irradie plus dans les bras ou les jambes).
  • Une diminution du blocage articulaire (c’est-à-dire une augmentation de l’amplitude de mouvement).

La présence d’une direction préférentielle est essentielle dans l’utilisation de l’approche McKenzie car elle est ensuite utilisée comme stratégie de traitement. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si aucune direction préférentielle n’a été décelée, le physiothérapeute complètera avec une évaluation orthopédique détaillée afin de bien déterminer la nature du problème (voir thérapie manuelle orthopédique).